OUVRONS LES YEUX

Levons la tête avant qu'il ne soit trop tard

Étienne CHOUARD

Etienne Chouard nous montre comment le mécanisme de l’élection politique est intimement lié au pouvoir de l’argent.
Une explication qui met en lien la création monétaire et la concentration des richesses avec la nécessité d’écrire nous-même notre constitution pour se protéger des abus de pouvoir des plus riches.

 

Publiée le 29 oct. 2012 par

Etienne Chouard nous montre comment le mécanisme de l’élection politique est intimement lié au pouvoir de l’argent.
Une explication qui met en lien la création monétaire et la concentration des richesses avec la nécessité d’écrire nous-même notre constitution pour se protéger des abus de pouvoir des plus riches.

Site officiel : http://www.avantgardeeconomique.fr
Page Facebook : http://www.facebook.com/Avantgardeeconomique
Faire un don / proposition d’interview : http://avantgardeeconomique.blogspot.fr/

I/ Introduction
Le tirage au sort / L’accusation de « complotisme ».

II/ Le pouvoir économique
Comment fonctionne la création monétaire / Les plus riches auto-proclamés indispensables aux processus de création de richesse / La nécessité de limiter les plus hauts revenus / Le Les jeunes générations qui se tournent vers la finance / Les retraites / La question de la propriété privée / La fin du capitalisme ? / Comparaisons avec la crise de 1929.

III/ Rendre le pouvoir politique au peuple
Le principe du tirage au sort : contrôler les personnes exerçant le pouvoir pendant toute la durée des mandats / Ecrire nous-même la constitution / Quel cadre géographique idéal ? / La question du protectionnisme.

IV/ Propos sur les temps à venir
Comment tenir le rapport de force face aux puissances d’argent / Les guerres à venir / La question de l’étalon-or / Proposer le revenu de base.

Interventions : Christophe Deloire / René Girard / Nicolas Dupont-Aignan / Bernard Maris / Marion Sigaut / Michel Collon / Thierry Meyssan

Publiée le 29 oct. 2012 par

Site officiel : http://www.avantgardeeconomique.fr
Page Facebook : http://www.facebook.com/Avantgardeeconomique
Faire un don / proposition d’interview : http://avantgardeeconomique.blogspot.fr/

I/ Introduction
Le tirage au sort / L’accusation de « complotisme ».

II/ Le pouvoir économique
Comment fonctionne la création monétaire / Les plus riches auto-proclamés indispensables aux processus de création de richesse / La nécessité de limiter les plus hauts revenus / Le Les jeunes générations qui se tournent vers la finance / Les retraites / La question de la propriété privée / La fin du capitalisme ? / Comparaisons avec la crise de 1929.

III/ Rendre le pouvoir politique au peuple
Le principe du tirage au sort : contrôler les personnes exerçant le pouvoir pendant toute la durée des mandats / Ecrire nous-même la constitution / Quel cadre géographique idéal ? / La question du protectionnisme.

IV/ Propos sur les temps à venir
Comment tenir le rapport de force face aux puissances d’argent / Les guerres à venir / La question de l’étalon-or / Proposer le revenu de base.

Interventions : Christophe Deloire / René Girard / Nicolas Dupont-Aignan / Bernard Maris / Marion Sigaut / Michel Collon / Thierry Meyssan


Vidéos de sa conférence à Metz

La conférence d’Étienne CHOUARD du 22/10/2011 à laquelle j’ai assisté à Metz(57) m’a ouvert les yeux. Il nous a montré comment « fonctionne la démocratie » aujourd’hui. les résultats ne sont pas bons, c’est le moins que l’on puisse dire.

pour les institutions Européennes :

La création monétaire est totalement abandonnée aux banques privées (Art 123 TFUE interdit aux banques centrales de prêter aux États)

Source : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/index.php

Tout le tirage au sort argumenté : http://www.facebook.com/notes/etienne-chouard/objections-2-au-tirage-au-sort-en-politique-et-propositions-2-de-r%C3%A9futations-rat/10150411060262317

Et nous, les français sommes DOUBLEMENT COCUS puisque  le 29 mai 2005, 22 h, les résultats du référendum concernant l’adoption du Traité Constitutionnel Européen (TCE) annonçait une large victoire du NON avec près de 55 % des suffrages.

4 février 2008 à 17h59. Les résultats sont très rapidement annoncés. Nombre de votants : 893. Suffrages exprimés : 741. Pour : 560. Contre : 181. La majorité requise étant celle des trois cinquièmes (445), Bernard Accoyer déclare que « le Congrès a adopté le projet de loi constitutionnelle ». Le Congrès de Versailles, en 2008, a dit OUI (pour l’ensemble du peuple français) par un « vote » du Congrès à ce « traité »

Laisser un commentaire