Livres lus, à lire et à relire

Un bon bouquin, ça fait du bien !

3 mars 2015
par Rémifasol57
0 Commentaires

La France nucléaire

aaaggggL’auteure

Sezin Topçu est historienne et sociologue des sciences, chargée de recherche au CNRS.

Quatrième de couverture

Qu’avons-nous appris de Tchernobyl, puis de Fukushima ? Pourquoi est-il toujours tabou d’évoquer l’option d’une sortie du nucléaire en France, alors que nous ne sommes pas à l’abri ? pas plus que les Japonais ? d’un accident majeur ? Quel est donc l’art de faire vivre l’énergie nucléaire, cette fierté nationale, cette exception française ? Comment les Français, très sceptiques vis-à-vis de l’atome dans les années 1970, sont-ils parvenus à l’« aimer » ou, en tout cas, à l’accepter ? Qu’est devenu, au cours du temps, le mouvement antinucléaire d’il y a quarante ans, alors un des plus forts d’Europe ? Quel rôle l’État et les organismes nucléaires ont joué dans ces transformations ? De quelle façon la prise en charge institutionnelle des critiques a-t-elle orienté les conditions de citoyenneté à l’âge atomique ?

Cet ouvrage analyse le succès de la nucléarisation de la France en dépit de fortes résistances citoyennes. Il décrypte les stratégies gouvernementales destinées à réprimer, contourner, devancer, coopter, canaliser, dépolitiser, absorber les critiques. De la dénonciation de l’« électrofascisme » au sabotage récent des débats « bidons », en passant par le « mensonge » de Tchernobyl, il met en évidence quarante ans de rapports de force entre l’atome et ses détracteurs, en considérant non seulement les moments forts du mouvement antinucléaire mais aussi la trajectoire, le repli et le renouveau des contestations.

Mon avis

C’est une bombe nucléaire cet ouvrage. Il décortique par le menu le nucléaire de la France. Il ouvre les yeux sur cet État sous perfusion atomique, malade de ses choix, enfermé dans ses dogmes monstrueux. Pourtant des solutions existent pour remplacer cette énergie mortifère qu’est le nucléaire, c’est l’énergie libre de Tesla notamment.

 

 

3 mars 2015
par Rémifasol57
0 Commentaires

Zéro déchet

aaaaassss

L’auteure : C’est en tant que fille au pair que la française Béa Johnson arrive aux Etats-Unis. Puis, elle rencontre son mari et ne décollera plus de sa nouvelle terre d’accueil. A partir de ce jour, elle adopte le mode de vie américain : grande maison, 4×4, chien etc. En somme, tous les stéréotypes qu’on prête aux américains. Pendant 7 ans, Béa profite de ce « soi-disant » bonheur qu’offre l’hyperconsommation. Jusqu’au jour où elle se rend compte que cette vie lui procure une profonde insatisfaction et un immense malaise. Elle convainc alors son mari de déménager et d’aller vivre hors de l’immense agglomération de San Francisco. Le lieu est choisi : Mill Valley, dans la banlieue Nord, à côté de Sausalito. Avant de trouver la maison de leur rêve, il leur faut 1 an. 1 an durant lequel ils vivent en appartement et laissent la majorité de leur mobilier en garde-meubles. C’est là que le déclic survient : les époux Johnson se rendent compte que le strict nécessaire suffit à leur quotidien. Ils s’installent donc dans une maison 2 fois plus petite qu’auparavant et donnent ce dont ils n’ont plus usage. Et cette prise de conscience les conduit à s’intéresser à l’écologie et au désencombrement.

Quatrième de couverture

Béa Johnson est une Française installée aux États-Unis avec son mari Scott et leurs deux jeunes garçons. Elle s’est lancée dans une étonnante aventure : simplifier sa vie en réduisant ses déchets. Aujourd’hui, la famille Johnson n’en produit plus qu’un litre par an ! Son expérience a passionné les Américains. Dans ce livre témoignage, Béa nous dévoile des centaines d’astuces et de conseils pratiques pour adopter un mode de vie durable. Même les plus pressés d’entre nous peuvent mettre en pratique ses idées : fabriquer son dentifrice maison, emballer le casse-croûte de ses enfants sans plastique, éviter que les pubs intempestives n’envahissent la boite aux lettres ou encore savoir profiter des fêtes de fin d’année sans surconsommation. Dans un style alerte et pertinent, Zéro Déchet montre que l’on peut changer sa vie et faire évoluer la société en adoptant au quotidien des alternatives simples. Avec Béa Johnson, vous apprendrez à faire des économies considérables, gagner du temps et assurer un avenir durable à votre famille – et à la planète ! Traduit de l’anglais (États-Unis) par Laure Motet

Mon avis

En excellent moyen de réduire le volume des déchets, suivre petit à petit, les conseils de ce livre. Notre société de surconsommation, malade de ses déchets ménagers et industriels a bien besoin d’un nouveau modèle de vie quotidienne, préservant sa santé et la nature. Un espoir pour sauver ce monde de lui même.

26 février 2015
par Rémifasol57
0 Commentaires

666

aa666Auteur

Pierre Jovanovic a été journaliste au Matin de Paris puis au Quotidien de Paris de Philippe Tesson et rédacteur en chef des informations technologiques de Missive de France Câbles & Radio. En tant qu’écrivain, il a popularisé le thème des anges gardiens en publiant le best-seller Enquête sur l’existence des anges gardiens en 1993 traduit dans de nombreux pays.

À partir du 20 février 2008 il tient un blog consacré en grande partie à l’analyse de la situation financière internationale. Depuis début 2009, il co-anime, sur la radio associative Radio Ici et Maintenant, une revue de presse internationale d’abord hebdomadaire puis bimensuelle traitant principalement de la situation économique mondiale. Son travail s’appuie sur des articles sociaux et économiques de la presse écrite et visuelle essentiellement anglo-saxonne, plus particulièrement américaine.

En 2001, avec un autre journaliste du Quotidien de Paris, Henri Tricot, ils lancent la maison d’édition française « Le Jardin des Livres » déstinée à la publication de documents et d’enquêtes.

Quatrième de couverture

Pourquoi l’apôtre Jean dit-il précisément que « 666 est le nombre d’un homme » dans son Apocalypse ? C’est parce qu’il pointe son doigt sur le seul système financier décrit dans un texte sacré de son époque, celui parlant du roi Salomon à qui il restait, chaque fin d’année, un excédent de 666 talents d’or.

Dans ce livre j’explique dans les détails les raisons qui ont poussé Jean à insister sur ce nombre, pourquoi il a associé le « 666 » à l’esclavage, pourquoi il a décrit une « Bête à 7 têtes » servant le Diable, et, surtout, pourquoi ce dernier « s’est installé sur une plage » pour lancer un système mondialisé sans lequel plus personne « ne peut ni vendre, ni acheter » sans disposer d’une « banque ». Avec des documents uniques, ce livre expose le plan impitoyable de mise en esclavage des peuples au service d’une seule entité… la Finance américaine.

Dans le sillage de mes deux livres précédents « 777 » et « Blythe Masters », ce « 666 » révèle le fil conducteur invisible, qui déclenchera INEVITABLEMENT la révolte des peuples. Si l’Argentine a été la seule à faire faillite en 2001, bientôt toute l’Europe ainsi que le reste du monde feront faillite.

Mon avis

Un livre à lire en journée pour éviter les insomnies … Une froideur qui vous glace sur la suite des évènements. La finance est pourrie de l’intérieur, sa guérison est impossible, quelque soit le traitement … à part peut être le retour au standard OR. Ce serait bien d’exiger des USA, s’ils veulent « s’offrir » une entreprise ou un monument, qu’ils paient en lingots d’or. La planche à billets, ça ne fonctionne nulle part …

26 février 2015
par Rémifasol57
0 Commentaires

Lait, mensonges et propagande

alaitAuteur

Thierry Souccar est journaliste scientifique, éditeur, auteur de nombreux best-sellers dont Lait, mensonges et propagande. En charge des questions de santé à Sciences et Avenir pendant 15 ans, il a créé LaNutrition.fr, premier site d’information francophone indépendant sur l’alimentation et la santé. Il est membre de l’American College of Nutrition depuis 2000. Dernier livre paru : Le mythe de l’ostéoporose.

Quatrième de couverture

Dans cette édition mise à jour et augmentée de près de 100 pages, Thierry Souccar conforte son enquête sur le lobby laitier et sur les effets réels du lait sur la santé.
Il montre comment l’industrie a réussi à faire d’un aliment marginal et mal considéré un pilier incontournable de l’alimentation moderne. Présentés comme «indispensables à la santé des os», les laitages cachent une réalité moins glorieuse, largement occultée par les pouvoirs publics et les industriels.

On y trouvera :

  • Toutes les nouvelles données confirmant que « nos amis pour la vie » ne protègent pas des fractures ;
  • Les preuves qu’aux doses officiellement conseillées ils sont associés à une augmentation du risque de cancers de la prostate et des ovaires, ou de maladie de Parkinson ;
  • L’histoire méconnue de 80 ans de lobbying et de manipulations ;
  • De nouvelles preuves de la collusion entre les nutritionnistes en vue et l’industrie laitière ;
  • La réponse aux arguments de l’industrie agro-alimentaire et des médecins qui travaillent pour elle ;
  • La réponse aux questions des lecteurs, comme par exemple les différences entre laits de vache, de chèvre et de brebis, où trouver du calcium…;
  • Les situations dans lesquelles on peut consommer sans risque des laitages.

Comme dans tous les livres de Thierry Souccar, tout est solidement argumenté et référencé.

Mon avis

Le lait de vache, c’est pour le veau. . . L’homme est le seul animal à boire le lait d’un autre animal … Autant de raisons pour ne pas consommer de lait. Page 103 : « un régime supplémenté en calcium augmente de 64 % le risque de fracture du col du fémur »

 

27 mai 2013
par Rémifasol57
0 Commentaires

Un autre regard sur le 11 Septembre

 

Auteur
David Ray Griffin est professeur émérite de philosophie des religions et de théologie à la Claremont School of Theology et à la Claremont Graduate University. Il est également, co-directeur du Center for Process Studies, qui diffuse et développe le courant philosophique d’Alfred North Whitehead, lequel se fonde sur les sciences. M. Griffin a publié une trentaine de livres dont 9 sur le 11-Septembre, parmi lesquels 4 ont été traduits en français Le Nouveau Pearl Harbor, Omissions & manipulations de la Commission d’enquète (prix de la Fondation Hélios en 2006) et La Faillite des médias (médaille de bronze dans la catégorie Actualités de l’Independent Publisher Book Awards en 2008), et cet ouvrage. A sa sortie, il fut élu  » Choix de la semaine  » la revue professionnelle Publishers Weekly (comparable aux états-Unis à Livres Hebdo en France).

Quatrième de couverture
Que savez-vous réellement des attentats qui ont justifié la « guerre contre le terrorisme » ? Deux guerres et des centaines de milliers de morts plus tard, sans oublier les millions de réfugiés, il convient de se demander en toute lucidité : à qui profite le crime du 11-Septembre, sinon au complexe militaro-industriel ? Savez-vous que les invasions de l’Afghanistan et de l’Irak étaient prévues bien avant les attentats du 11-Septembre ? Savez-vous que la veille, Rumsfeld annonçait que son ministère avait perdu la trace de 2 300 milliards de dollars et que les bâtiments détruits au Pentagone abritaient des services comptables de l’armée ? Que les responsables militaires chargés de la défense aérienne n’ont pas été sanctionnés mais promus ! Tout comme les agents de la CIA et du FBI qui ont empêché les enquêtes d’aboutir. Connaissez-vous l’existence de la 3e tour du World Trade Center ? Vous souvenez-vous de la psychose mondiale engendrée par l’anthrax au lendemain des attentats, d’abord imputés à al-Qaïda, puis à Saddam Hussein ? L’enquête du FBI a conclu qu’il provenait en fait d’un laboratoire militaire américain. En fin de compte, que savez-vous vraiment du 11-Septembre ? Il est temps de voir ces événements sous un jour différent, avec un autre regard. Ce livre de l’auteur qui fait autorité sur le sujet fourmille de faits irréfutables qui vous laisseront d’abord sans voix, et vous feront prendre conscience que depuis 10 ans, on ne vous dit pas la vérité sur le « terrorisme » Tel un procureur implacable, David Ray Griffin avance pas à pas dans un dédale de secrets et de mensonges, de dissimulations et de tromperies, pour faire la lumière sur l’événement fondateur d’une nouvelle ère de guerres sans fin. Une argumentation raisonnée et logique, qui se base sur des éléments de preuve délibérément ignorés ou écartés par les autorités états-uniennes et les médias. Une lecture obligée Un voyage au bout de l’effroi !

Mon avis
Après plus de 10 ans après les évènements, j’ai appris, avec cet ouvrage de nombreuses choses:
p36 : « Par conséquent, pour que les gens portent un jugement factuel sur le 11-septembre, il est important d’insister sur ce fait évident mais largement éludé, que la version officielle est elle-même une théorie du complot ».
là, ça ouvre une voie nouvelle pour chercher la vérité.

 

 

 

 

30 avril 2013
par Rémifasol57
0 Commentaires

Danger additifs alimentaires

Auteure
Corinne GOUGET se bat depuis des années pour avertir les gens des dangers de l’alimentation industrielle.

Quatrième de couverture
Qu’est-ce qu’un additif alimentaire ? 
C’est la question que se posent de nombreux consommateurs qui, comme vous, voudraient bien savoir ce qui se cache dans la liste des ingrédients, sous des noms parfois difficiles à lire et à prononcer ou des codes comme le E 951, par exemple.
C’est pourquoi Corinne Gouget propose Vendredi 23 Septembre à 20h00 au Pôle Cultuel de Meyrannes, une
lecture des étiquettes, projection et débat sur les additifs alimentaires.
Vous serez enfin capable de savoir ce que sont la plupart des ingrédients cités sur les emballages (même si tout n’est pas dit sur les étiquettes) et vous aurez le pouvoir de décider d’acheter ou non les produits concernés.
Après plus de 19 ans d’expérience dans le domaine de la toxicité des additifs alimentaires, dont 2 ans passés à comparer de nombreuses études internationales sur le sujet, Corinne Gouget est heureuse de vous donner la possibilité de savoir ce que vous mangez.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter son site Internet : http://www.santeendanger.net/ ou la contacter par mail : missionpossible.france@wanadoo.fr

Interview de Corinne GOUGET sur Radio Ici et Maintenant  en Avril 2013 : http://rim951.fr/?p=2444

Mon avis
 Un livre à utiliser à chaque fois que vous faites vos courses alimentaires, voire même à la pharmacie … Pour éviter d’acheter des produits contenant ces additifs, ça prend du temps (j’en sais quelque chose), mais quelle joie de n’acheter des produits sans ces additifs … Bonne santé

26 avril 2013
par Rémifasol57
0 Commentaires

La coupe est pleine

Auteures :
Sylvie Simon est auteur et journaliste. Elle a écrit nombre d’essais très documentés, dans lesquels elle analyse divers scandales concernant la santé et l’écologie — trop vite oubliés par le grand public —, tous générés par la corruption de certains milieux et d’experts qui se prétendent indépendants, mais qui sont à la solde des lobbies. Elle est malheusement décédée le 08/11/2013 à l’âge de 86 ans.
Claire Séverac est l’auteur de plusieurs ouvrages dont “Complot Mondial contre la Santé” dans lequel elle rassemble les preuves officielles de tous les dommages causés à notre santé par la nourriture, les médicaments, les vaccins, les pesticides… les noms des coupables, leurs méthodes et comment ils ont pu mettre leurs plans à exécution.

Quatrième de couverture
Comme souvent au cours de l’Histoire, quand la vie est en danger, ce sont les femmes qui se dressent d’instinct. Sans doute est-ce parce qu’elles donnent la vie, que leur coeur parle.

Telles Judith ou Esther bravant les maîtres du monde, les auteurs de cet ouvrage, connues pour leur courage de marche…

Editions Élie&Mado

 

Interviews à propos du livre : http://youtu.be/HmkNspei_jw 

Sur radio ici et maintenant : http://rim951.fr/?p=2350

Blog de Sylvie Simon : http://www.sylviesimonrevelations.com/

Mon avis
Un grand coup de gueule sur le « système ». Tout passe sous les fourches caudines, c’est brut de fonderie. Entre la finance, la santé, tout est passé au crible.

 

25 avril 2013
par Rémifasol57
0 Commentaires

Vive la co-révolution

Auteurs
Anne Sophie Novel : Journaliste, docteure en économie, fondatrice du blog collectif ecoloinfo.com
Stéphane Riot : Fondateur de NoveTerra, expert en accompagnement du changement humain

Quatrième de couverture
L’avenir du monde ne peut plus attendre. Pour appréhender la société autrement, nous devons changer de « logiciel de pensée », abandonner les rapports de force et travailler en bonne intelligence pour construire le monde durable de demain. Parmi les modes d’action nécessaires à cette évolution se trouve la collaboration : de plus en plus adoptée par les convaincus de l’urgence, elle renouvelle nos façons de penser et d’agir à tous les niveaux de la société.
Cet ouvrage décrypte donc ce phénomène de partage collaboratif : il valorise différents exemples et cas d’école, et illustre l’impact profond de ces nouvelles pratiques sur nos organisations (groupes humains, associations, collectivités, entreprises, etc.). Au moment où l’émergence du web participatif facilite la mise en réseau et encourage la transparence des échanges, cette logique imprègne peu à peu notre façon de penser, d’agir, de consommer (mouvement de « consommation collaborative » qui nous incite à covoiturer, cotravailler, « louer citoyen », couchsurfer, etc.), mais aussi d’entreprendre (dépasser la logique de compétition), de militer et de manager (recours à l’intelligence collective et au management participatif).
La co-révolution préfigure-t-elle d’un nouveau modèle de société ? Nous le pensons : en déplaçant les logiques du « moi » au « nous », la co-révolution donne un autre espace de déploiement concret au développement durable.

Mon avis
Un livre en avance sur le temps, un ouvrage qui encourage l’entraide pour tout !

25 avril 2013
par Rémifasol57
0 Commentaires

Nosteak

Auteur
 Aymeric Caron est journaliste. Il a été grand reporter, a travaillé à Canal + et Europe 1. Depuis septembre 2012, il fait partie de l’équipe d’On n’est pas couché, animée par Laurent Ruquier sur France 2.

Quatrième de couverture
Bientôt, nous ne mangerons plus de viande. Nous cesserons définitivement de tuer des êtres vivants – 60 milliards d’animaux chaque année – pour nous nourrir.
D’abord parce que notre planète nous l’ordonne : en 2050 nous serons près de 10 milliards, et nos ressources en terres et en eau seront insuffisantes pour que le régime carné continue à progresser.
Mais au-delà des raisons économiques et écologiques, le passage au végétarisme va faire partie d’une nouvelle phase de notre évolution. La science nous prouve en effet un peu plus chaque jour que, contrairement à ce que nous avons longtemps prétendu, les animaux que nous exploitons sont des êtres sensibles, intelligents et sociaux. Dès lors, avons-nous encore le droit de les manger ? Le développement de l’éthique animale nous oblige aujourd’hui à reconsidérer nos devoirs vis-à-vis des autres espèces.
Aymeric Caron a mené l’enquête pour décrire, avec verve et humour, tous les aspects de notre étrange rapport à la viande. Pourquoi les chats et les chiens ont-ils un palace qui leur est dédié au Canada alors qu’en Chine ils peuvent finir au fond d’une casserole ? Pourquoi avons-nous choisi de manger en priorité des cochons, des poulets et des bœufs ? Comment ces animaux de consommation sont-ils produits ? Pourquoi Bill Clinton, Carl Lewis et Bryan Adams ont-ils décidé d’arrêter la viande ? Les végétariens vivent-ils vraiment plus longtemps que les carnivores? Comment peut-on remplacer les protéines animales ?
Lui-même végétarien depuis plus de vingt ans, Aymeric Caron nous fait partager son expérience. Se gardant de tout prosélytisme et refusant les catéchismes de tout bord, il nous explique de manière limpide pourquoi, un jour, la viande disparaîtra

Mon avis
Une prise de conscience sur notre rapport à la mort. Quelque soit le morceau de viande, il y a décès de l’animal.


25 avril 2013
par Rémifasol57
0 Commentaires

Vive la malbouffe, à bas le bio !

 

Amis de la malbouffe, réjouissez– vous : notre cause avance à pas de géant. Pas un jour sans que les industriels de l agro-alimentaire ne lancent un nouveau produit sur le marché. Voici pour nous régaler le fromage sans lait, la frite aromatisée, les Carottes recolorisées, la cuisine moléculaire, les yaourts aux Lactobacillus, les bonbons astiqués au dioxyde de titane, le vin rosé coupé au mauvais blanc….Et pour demain, la pomme de terre transgénique, le lait de vache clonée, le hachis Parmentier aux punaises d’eau géantes ou encore le steak in vitro. Vive l innovation innovante ! Mieux encore : le bio, dans lequel certains hurluberlus voyaient leur salut, est en train de rejoindre nos rangs. Fraudes massives, contrôles aléatoires, et surtout les très laxistes règlementations européennes autorisent tous les espoirs : désormais même les poulets élevés dans des hangars concentrationnaires, ébecqués et traités aux antibiotiques ont le droit d obtenir l estampille « Agriculture Biologique » ! Et ce n est qu un début…
Et puis il y a la crise, qui offre de merveilleuses opportunités : au consommateur désormais sans le sou, les industriels proposent de la bouffe bas de gamme, mais si joliment emballée, bourrée d additifs, et tellement bon marché, qu elle a de quoi faire saliver abondamment.               A vos fourchettes !

Editions Hoëbeke

A lire de toute urgence pour manger en toute connaissance de cause … Un livre à offrir à tous vos amis, une oeuvre de salubrité publique qui devrait être remboursé par la sécurité sociale.

Rémy